ABOUT

Marion Vidal est née le 2 janvier 1974 à Montpellier. Son enfance est bercée par les arts : peinture, dessin, musique. Après six années d’études d’architecture, à Paris-Belleville puis au Politecnico de Milan, elle suit les quatre années de formation du département Mode de l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers. Elle crée sa marque éponyme au printemps 2005. Après deux collections de prêt-à-porter et d’accessoires de mode, elle se consacre entièrement aux bijoux.

Marion Vidal explore inlassablement les formes, les formats, les couleurs et les matières.

La céramique, jusqu’alors peu utilisée parce que considérée à tort comme fragile, lui permet de créer d’emblée des pièces spectaculaires et colorées, très graphiques, à l’identité très forte. La texture de la faïence, mate ou brillante, et ses formes très nettement dessinées contrastent avec la texture (jersey, voile de coton, satin, gros grain) et le parcours souvent très savant des rubans. La céramique, coulée, et donc creuse, pour plus de légèreté, est depuis toujours produite dans le nord de l’Italie et assemblée à Paris.

Le métal, bien sûr, le laiton doré, l'or ou l'argent. Seul (bagues, boucles d’oreilles, broches) ou associé aux autres matériaux (souvent sous forme de tubes ou de chaîne) dans des compositions plus complexes et architecturées.

Le bois : ébène, poirier, sycomore. Sculpté et articulé.

La pierre : le marbre (blanc, noir, rouge, vert), l’obsidienne, le lapis lazuli, la malachite. Dans des aplats géométriques.

Le cuir, teinté ou naturel.

Le liège, parfois, comme support.

Le plexiglas, enfin, depuis la collection de l’été 2018. Découpé, façonné, poli et thermoformé à la main, il ouvre un nouveau champ de possibilités grâce à une très riche gamme de coloris, grâce aux reflets et aux jeux de lumière qu’il crée naturellement, mais aussi grâce à sa transparence, qui permet de mieux faire apparaître les liens (rubans ou chaînes) entre les différents éléments des différentes compositions. 

 

Lauréate du Grand Prix de la création de la ville de Paris en 2011, Marion Vidal multiplie par ailleurs les collaborations : Céline en 2007, Salviati en 2008, Christofle en 2012-2013, Omiya de 2014 à 2018, Iris Apfel et Le Bon Marché Rive Gauche en 2016, Christian Wijnants de 2016 à 2018, le projet Goldream Kyoto en 2019 et, depuis deux ans, Bernardaud, pour qui elle a créé une ligne complète de bijoux en porcelaine. 

 

_

 

Marion Vidal follows an unconventional approach to the jewel. The underlying theme of her designs is always to establish a dialogue between colours and materials that takes the shape of geometrical building sets. The designer plays with links and contrasts: rigidity vs. flexibility, strength vs. fragility, balance vs. rupture, roughness vs. refinement.

This season, in addition the ceramic jewels -the designer signature, Marion Vidal proposes a line of plexiglas and golden brass jewels, inspired by the sea treasures left on the beach, such as polished pebbles.

Marion Vidal was born in Montpellier and her childhood was filled with drawing, dancing and music. She studied architecture for six years in Paris and Milan, before entering the Fashion Department of the Royal Academy of Fine Arts in Antwerp.

Marion introduced her eponymous brand in 2005 with ready-to-wear and accessories collections, before finally giving full attention to jewellery. Marion develops her exclusive materials in collaboration with Italian craftsmen. Jewellery pieces are then handmade in her Parisian atelier.

Winner of the Grand Prize for Creation by the City of Paris in 2011, Marion also designs pieces of jewellery for famous fashion houses such as Salviati, Céline, Christofle and Lacoste.

In 2012, Marion Vidal opened her Parisian boutique in the Pigalle neighborhood. You can also find Marion Vidal designs in a selection of high-end fashion and design-oriented shops such as Le Bon Marché in Paris, Gago in Aix, 10 Corso Como Seoul.